vendredi 19 décembre 2008

Je voulais être cop...

Terminé, c'est fini... Voilà mon histoire:
L'histoire a commencé en 2005, aux jeux mondiaux des pompiers et des policiers. Par boutade, j'avais lancé a Hjalmar (mon ami pompier suédois): " tu verras, la prochaine fois, j'y serais aussi et pas pour t'héberger mais pour participer !"... Mais, petit à petit, ça prenait forme dans ma tête... Il y a bien longtemps que je voulais entrer dans les forces de l'ordre, et là, pendant ces jeux, je venais de découvrir la GRC, la police fédérale du Canada... Miracle, c'est exactement ce que je cherche, je n'y avais pas pensé car au Québec, on entend pas beaucoup parler d'eux puisqu'on à la Sureté du Québec... La GRC c'est fédéral, ca veut déménager dans tout le pays et même à l'exterieur du pays, ca veut dire représenter ce pays que j'aime temps, ca veut dire devenir bilingue... Et entrer dans une grande famille. En attendant je m'inscris dans une organisation de recherche et sauvetage et je trip vraiment... J'adore ca surtout quand on travaille avec les policiers, quand on vient en aide aux personnes... OUI JE LE VEUX !
Bref, je commence à postuler, tout va bien, j'obtiens même une note extraordinaire au test écrit, je passa à travers toutes les étapes relativement facilement... A part peut-etre l'entrevue auiu a été très éprouvante... Bref, 10 mois plus tard on m'annonce mon départ pour Dépot, l'école de la GRC à Régina... Il faut juste attendre le résultat de mon test psychologique, facile... Pas si facile apparament, on me demande de le refaire à 3 reprises et le résultat final: inapte !
J'avais déjà commencé à "emballer" mon appartement et je vivrais parmis les cartons pendant + d'1 an... Pas l'goût de défaire...
Pourquoi vous allez demander ? la psy a dit : problème verbatime, critiqueuse ????? moi critiqueuse !!!! et aime le danger en mettant les autres aussi en danger (parceque je pratique la nage en eau vive)... Mon experience de 20 ans en eau vive, mon équipement, mes formations de monitrice de a, en sauvetage en eau vive... non rien ne l'intérréssait à part que je jette dans les rapides... Bref, je reste persuadée que c'était juste une excuse... Parceque à la GRC ils veulent des gens ultra motivé, il faut que tu de présente au moins 2 fois... Mais je me trompe peut-être...
J'obtiens un d.lai de 1 1/2 seulement (ben oui, sur un echec psy je pensais être radié à vie ou au moins pour 5 ans !) pour faire une demande ré-insertion, c'est a dire de re-appliquer.

Je tiens mon bout ! je veux être flic pour la GRC !

2008: En attendant, pour mettre toutes les chances de mon côté, je passe mon permis d'armes à feu, commence des arts martiaux puis Je décide de prendre un métier dans la protection civile. Pour se faire je déménage même a Calgary pour le faire en anglais (ben oui tant qu'à faire !), je quitte mes amis, mon chat, mon emploi, mes rivières, mon confort, ma ville... Pour m'installer dans une chambre miniature à Calgary et travailler à l'aéroport... Je pensais que c'était provisoire, juste quelques mois, le temps de finaliser mon dossier... Mais le provisoire s'éternise. L'Obstacle ? le test physique de la GRC, le TAPE. Après mon 1er essai, toute confiante, je l'avais déjà réussi en 2006, alors pourquoi pas ... échec. Ok, ça fait mal, très mal, mais j'ai droit a 2 autres essai. Échec au 2eme essai aussi... Dernier essai le 18 décembre... Je m'entraine tous les jours depuis aout: je vais au gym 4 à 5 fois par semaine, je cours dehors tous les jours, je pers 15 lbs (8 kg)...
5 minutes... c'est a dire 15 s au dessus de la limite...
J'étais nerveuse, comme à chaque fois, j'ai "frozen" au 4eme tour, ma tension a brusquement chutée, m'enlevant toute énergie, une barre dans mes jambes, mon cerveau pense " keep going" mais mes jambes sont en béton et n'obéissent pas... je suis devant la barrière, je dois sauter, je prononce ces mots: "I can't...", l'entraineur me demande si je suis certaine... mais, je ne suis pas une lacheuse, je pause mes mains sur la barrière et me voilà repartie... Je fini quand même le test. Plus tard, je regarde mon résultat, cet accident ne m'a fait perdre qu'à peine 10s... Donc de toute façon, ça n'aurait pas été suffisant pour réussir.

Pas de regret, je pense que j'ai honnêtement tout donné. Je suis "fucking tired" !

Maintenant ?
mon option de secours... l'armée. Je pense à la Navy ou Air Force... pour être policier de préférence... Et qui sait, dans quelques années je pourrais peut-etre switcher vers la GRC... J'aimerais mieux en tant que technicien medical mais je dois faire 2 ans d'école, et il n'y a pas de possibilité d'être officier...

POurquoi ?
J'aime ce genre de job pour aider les gens. Mon intérêt est surtout l'intervention en milleiu de crise, comme les catastrophes naturelles par exemple. ET puis aussi car je peux déménager a travers le pays. Je voudrais aller habiter 1 an a Vancouver, 1 an a Halifax et revenir a Quebec quand ca me chante... Je veux aussi vivre en anglais...

Voilà la fin (peut-etre) de cette histoire...

7 commentaires:

Mini a dit...

Ne te décourage pas! :)
Pourquoi ne veux-tu pas être policière pour la ville de Calgary? Ça pourrait être une bonne option.

EP! BLOGUE a dit...

Je ne connais pas le mot décourage... ce n'est pas dans mon dictionnaire :)

POurquoi pas la ville de Calgary... Parceque le côté FEDS est tres important pour moi, je préfére representer mon pays, plutôt qu'une ville (dont je ne me sens pas appartenir de toute facon). Je veux aussi déménager souvent a travers le pays... Et quand je cours, sur la ligne d'arrivée, c'est la tunique rouge que je vois... voyais...

doreus a dit...

Elle ne connaît pas le découragement... seulement la persévérance!

Parfois, la vie nous force à prendre des détours, mais il semble que ton rêve sont suffisamment fort pour te porter à prendre les moyens de le réaliser un jour!

Bonne chance!

EP! BLOGUE a dit...

En fait je ne veux pas faire la police de calgary, mais celle de vancouver m'interesse... Ils ont aussi des patrouille maritimes (parceque j'aimerais ça). Mais je suis tannée d'attendre... J'ai même déjà rempli mon package de recrutement de l'armée. Faut que ça bouge !

Marie-Claude a dit...

Ce n'est pas la fin, mais le début d'autre chose. Tu as plein d'options intéressantes. Lâche pas! Continue! Tu es le genre de personne qui obtient ce qu'elle désire.
Marie-Claude

EP! BLOGUE a dit...

Persévérance? Oui probablement mais surtout resiliente. Je vois la vie comme un chemin de hiking: marcher a reculons ne fait pas avancer, s'arrêter ne mène nul part, parfois il faut escalader ou contourner une roche mais ça ne sert a rien de rester devant a la regarder... Parfois on peut recevoir une avalanche sur la gueule mais on ne reste pas en dessous en esperant que ça passe, on remonte toujours a la surface... Ou, en tout cas, on essai... Parfois il faut aussi changer de chemin.

Anonyme a dit...

Une chose m'a toujours frappé chez toi depuis le premier jour, c'est la persévérance.

Tu dois savoir que les gens qui ont réussi de grandes choses avaient cette qualité à la base.

Donc, je suis certaine que tu y arriveras un jour et chapeau je n'en connais pas beaucoup qui en aurait fait autant pour réaliser leur rêve.

Didi(logigirl)future retraitée :-))